PORTUGAL : Destination favorite retenue par les retraités français pour vivre leur retraite

Nathalie PAQUEActualités0 Comments

fiscalité portugal

 

Vivre sa retraite à l’étranger : l’idée séduit de plus en plus de Français ! Ouverture à d’autres cultures, envie de voyager, de visiter, de découvrir : la retraite n’est plus synonyme d’inactivité et de solitude et nombreux sont ceux qui en profitent pour s’épanouir. Le Portugal est l’une des destinations phares pour ces nouveaux retraités dynamiques et épicuriens.

Vivre ma retraite au Portugal

Vivre ma retraite au Portugal

En effet, selon un récent sondage effectué par le site Retraite-etranger.fr, huit critères ont été passés au crible, pour dresser le palmarès 2015 des “meilleures destinations pour passer sa retraite à l’étranger” :

  1. Le coût de la vie. (dépenses courantes pour un couple consommant local et, dans une moindre mesure, certaines règles fiscales).
  2. La valeur de l’immobilier. (note basée sur le prix moyen au m2 dans 50 offres d’appartements et de villas dans cinq stations balnéaires).
  3. Le climat et l’environnement. (températures, humidité, ensoleillement, risques naturels, paysages, pollution).
  4. La culture, les loisirs et la cuisine.
  5. Les soins médicaux. (notes basées sur les statistiques d’organismes comme l’OMS et sur les avis de retraités sur place).
  6. La sécurité et la stabilité.(stabilité politique, risque de terrorisme, corruption, criminalité).
  7. La facilité d’intégration. (langue, importance de la communauté française).
  8. Les infrastructures. (routes, transports en commun, liaisons aériennes avec la France, réseaux électriques, télécommunications, etc…).

Sur les 25 pays de destinations prisées par les retraités français, le Portugal prend la vedette et se positionne en tête du classement, juste devant la Thaïlande et le Maroc qui perd sa place de Leader, suivi de l’Ile Maurice (4ème position), l’Espagne (5ème), Bali (6ème), la République Dominicaine (7ème), la Tunisie (8ème), le Sénégal (9ème) et le Brésil (10ème).

C’est désormais, le Portugal et principalement la région de l’Algarve surnommée “la Californie européenne”, qui réunit aux yeux des retraités français, toutes les qualités requises pour profiter d’une retraite paisible !

Le coût de la vie pèse sur la note globale

Parmi les huit critères analysés, le coût de la vie est très certainement celui qui pèse le plus dans la note globale (20 %), suivi du climat (15 %).

Les notes du coût de la vie ont été fixées sur la base d’un panier de 30 produits et services communément consommés par un couple achetant local (alimentation, habillement, hygiène, loisirs, carburant, etc.).

Les autres critères étudiés sont : la sécurité (criminalité, corruption, acte terroriste, stabilité politique et économique, risques naturels), les soins médicaux (équipement, formation du personnel), l’intégration (langue, accueil, réseaux d’expatriés francophones), la valeur de l’immobilier (prix mais aussi sécurité de l’investissement immobilier), le patrimoine naturel et culturel, les loisirs, la cuisine, l’accessibilité (proximité, coût des vols) et les infrastructures.

Des avantages fiscaux attractifs

Outre son climat agréable, sa proximité géographique avec la France (avion/autoroute), son appartenance à l’Union européenne et sa stabilité politique, le Portugal recense de nombreux avantages fiscaux et financiers :

  • un coût de la vie inférieur de 35 % comparé à celui de la France (selon l’OCDE), permettant une nette amélioration du niveau de vie des retraités,
  • des investissements sans risque de taux de change, car il reste en zone euro.
  • des conventions fiscales entre pays européens permettant d’échapper à la double imposition sur les revenus,
  • et une fiscalité très avantageuse pour les “Résidents non habituel” (2.200 Français bénéficiant de ce statut au Portugal ont été recensé de mai 2013 à mars 2014, par la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Portugaise (CCIFP)

Avantage n°1 : L’exonération d’impôt sur le revenu

Car c’est sans nul doute l’avantage “non négligeable” que retient particulièrement l’attention des retraités français : la possibilité de voir leur pension retraite (issue du secteur privé uniquement) exonérée d’impôt sur le revenu pendant 10 ans, dès lors qu’ils sont considérés par la France comme fiscalement domicilié à l’étranger*

(*) Vivre ailleurs qu’en France au moins la moitié de l’année (minimum 183 jours par an) et n’y conserver aucun centre de ses intérêts économiques.
La fiscalité avantageuse du Portugal

La fiscalité avantageuse du Portugal

Le statut fiscal de «résident non habituel » s’applique également aux actifs, leur permettant d’être exonérés d’impôts sur les revenus de source étrangère – incluant dividendes, intérêt et plus-values – ainsi que de bénéficier d’une imposition forfaitaire de 20 % seulement sur les revenus d’activités professionnelles au Portugal. Profitant de la nouvelle situation économique actractive du pays, notamment le boom du tourisme (+10 % en 2014), de jeunes actifs viennent également grossir les rangs de la communauté francophone expatriée au Portugal. Au total, près de 30.000 Français sont aujourd’hui établis au Portugal.

 

Avantage n°2 : un marché immobilier très accessible

Ce qui explique également l’engouement des retraités français pour le Portugal, c’est le marché de l’immobilier portugais actuel qui, bien que les prix commencent à remonter sous l’effet de la hausse de la demande, reste très attractif : les prix affichent depuis 2010, une baisse de prix d’environ 30 %.

Le prix au mètre carré au Portugal est ainsi de 3.000 euros en moyenne dans le neuf et 2.500 euros dans l’ancien. Au quel vient s’ajoute un taux de rentabilité supérieur, pouvant allant jusqu’à 4 % dans l’investissement locatif et 7 % dans l’immobilier commercial.

Le marché immobilier du Portugal continue à susciter les convoitises des acheteurs étrangers. Plus d’un logement sur cinq a été vendu à des étrangers en 2014, soit 23.000 maisons et appartements, aux Britanniques, Chinois (Golden Visa) et Français, selon un bilan provisoire fourni à l’AFP par l’Association des agents immobiliers du Portugal.

si la majorité des français qui s’y installent font partie de la classe des retraités, la tendance est au rééquilibrage : les entrepreneurs immobiliers, les professions libérale et les investisseurs sont de plus en plus nombreux à acheter aujourd’hui.

Le marché immobilier devrait-il augmenter ?

Des mesures fiscales incitatives ainsi que des prix accessibles ont fait du Portugal une destination particulièrement attractive en Europe, notamment pour les retraités.

Le Portugal a connu une croissance comprise entre 9 % et 15 % au cours de l’année 2014, selon les estimations de Luis Lima, président de l’Association des agents immobiliers du Portugal.

Les prix de l’immobilier risquent cependant d’augmenter de manière mesurée en 2015 (une augmentation de l’ordre de 3 à 5 % par an).

Il est sans nul doute encore temps d’investir au Portugal et de se saisir des belles opportunités qui se présentent sur le marché de l’immobilier local !

Pour consulter nos annonces

Article précédent
Article suivant